Une saison au Niger

Une saison au Niger

Projection de la série nigérienne "Une saison au Niger" de Samira Seyni DJINGO, le 06 Avril 2019 au CCFN. Lire

Ma Belle Mère Ma Coépouse

Ma Belle Mère Ma Coépouse

Double Projections du film nigérien "Ma Belle Mère Ma Coépouse" de Moussa Hamadou DJINGAREY à Niamey le jour de la fete de Ramadam 2019 au Canal Olympia Blue Zone, à 17H et à 21H. Prix d'entrée : 3000F Lire

Slide # 3

Toukountchi Festival de Cinéma du Niger TFCN

LANCEMENT des inscriptions ce jour 24 MARS 2019 de la 4 ème édition Toukountchi Festival de Cinéma du Niger a Niamey du 30 octobre au 02 novembre 2019 qui sera couplé aux 3 èmes éditions de la Semaine de la Critique du Cinéma Nigérien et le Festival de films d'Animation (Hommage à Moustapha Alassane) Lire

Slide # 4

6è édition du Festival International du film sur les droits de l'homme FIFIDHO

La 6è édition du Festival International du film sur les droits de l'homme FIFIDHO se tiendra à Niamey le 06 avril 2020 sur le thème "La gouvernance africaine, quel chef d'état pour une Afrique émergente ?" Lire

2e Short Film Festival

2e Short Film Festival

Le 2ème Short Film Festival de l’Ambassade des États-Unis aura lieu à la Salle Canal Olympia Hippodrome, le 30 mars 2019 Lire

dimanche 11 juin 2017

Critique sur le secteur du cinéma au Niger. Le premier livre, "Le cinéma au Niger" d'Ousmane Ilbo

Depuis 1990, j'ai porté un regard critique sur le secteur du cinéma au Niger. Mon premier livre, "Le cinéma au Niger" sous la direction du professeur émérite belge Victor Bachy est né de cette démarche. Afin d'éviter des polémiques avec le professeur je n'ai pas évoqué certains aspects de la politique de coopération cinématographique entre la France et le Niger et les rapports tendus des cinéastes nigériens avec leur État.
Le cinéma nigérien avait connu une période faste sur le sol africain pendant plus de trois décennies pour finalement s'écrouler comme un château de sable. De 1960 à 1990, plusieurs films nigériens ont été réalisés grâce au soutien de la coopération française; le pays disposait non seulement d'un circuit de distribution, mais aussi de plus de 20 salles d'exploitation cinématographique appartenant aux opérateurs économiques privés, ce qui fut du marché nigérien l'un des plus importants de la sous-région Ouest-Africaine. Pourquoi ces actions n'ont-elles pas connu une pérennisation?

Nombre de pages: 164
Publié le: 19.09.2011
Catégorie: Sciences humaines générales
I. Ousmane (2017)

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Votre message